Politique

Soudan: Omar Al-Bashir encourt la peine de mort

Faisant face à des accusations liées au coup d’Etat de 1989, l’ancien président du Soudan, Omar Al Bashir risque la peine de mort , selon les médias.

Un comité chargé d’enquêter sur le rôle d’al-Bachir dans le coup d’Etat militaire du 30 Juin de 1989, qui l’a porté lui et les islamistes au pouvoir, a été mis en place par le Procureur général Taj al-Ser Al-Ours du Soudan. Selon l’autorité judiciaire, s’il est reconnu coupable d’avoir fomenté le coup, il risque la peine de mort ou la réclusion à perpétuité.

--- Publicité---

Selon al-Bear, les conclusions du comité serviront de base aux poursuites contre les dirigeants du Mouvement islamique, y compris les civils et le personnel militaire, pour avoir sapé le système constitutionnel.

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité