Société

Soudan: peine de mort pour 27 membres des services de renseignements

Un tribunal soudanais a condamné ce lundi à la peine capitale, 27 membres des services de renseignement. Il sont accusés d’avoir frappé à mort, un jeune manifestant détenu dans leur locaux.

Le juge Sadok Albdelrahmane a infligé la peine de mort à 27 agents des services de renseignements généraux. Il les accuse d’avoir frappé et torturé à mort un jeune manifestant arrêté en décembre 2018 dès le début des mobilisations hostiles au régime déchu. Ce verdict est le plus lourd rendu depuis les procès des différentes personnalités impliquées dans les événements en lien avec cette révolution soudanaise.

--- Publicité---

Après des mois dans les rues de Khartoum, l’ex-président Omar el-Béchir a rendu sa démission après avoir perdu le soutien de l’armée. Actuellement, il purge une peine de 2 ans de résidence surveillée. Il pourrait toutefois être appelé à répondre de ses actes pour les crimes commis au Darfour. Réclamé par la Cour pénale international, Omar el-Béchir sera bel et bien jugé dans son pays, selon les autorités soudanaises.

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité