Après Abidjan, un autre cas suspect de Coronavirus en Afrique

Le Coronavirus a été détecté pour la première fois en Afrique, il y a quelques jours, à Abidjan en Côte d’Ivoire. Les autorités ayant décelé les symptômes de la maladie chez un étudiant revenu de la Chine. Un autre cas suspect a été détecté au Kenya mardi, selon les médias locaux.

Dans un rapport de Sahara Reporter, un passager en provenance de Guangzhou, en Chine, à bord de Kenya Airways, a été mis en quarantaine. Le passager masculin dont l’identité n’a pas été révélée avait développé les symptômes du virus à bord de la compagnie aérienne et a été immédiatement transporté d’urgence à l’hôpital national Kenyatta de Nairobi, au Kenya, mardi matin, indique le média. Il a été constaté qu’à son arrivée à l’aéroport international Jomo Kenyatta, le passager a été instantanément isolé des autres.

Selon les informations, ce sont les autorités sanitaires du port de Chine à l’aéroport international de Guangzhou Baiyun, qui l’ont autorisé à voyager après un contrôle de quarantaine. Mais selon les sources, il a commencé à développer les symptômes quelques heures après le décollage de l’avion. Une déclaration de Kenya Airways a révélé que la décision de mettre le passager en quarantaine avait été prise par les autorités sanitaires du port de Kenya stationnées à l’aéroport. Pour rappel, le nouveau Coronavirus est plus contagieux que le précédent et a déjà fait environ 100 morts et plus de 4000 cas d’infection confirmés en Chine. Les pays d’Afrique ont renforcé les contrôles à leurs frontières, gares et aéroports.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus