Assassinat de Soleimani : l’Iran veut traduire Donald Trump devant la justice internationale

La mort du Général iranien Qassem Soleimani est toujours source de vives tensions entre les Etats Unis, qui ont assassiné le Général, et l’Iran. Le gouvernement iranien a indiqué vouloir poursuivre Donald Trump devant la justice internationale.

Selon un rapport de Sputnik, l’Iran envisagerait une action en justice contre le Président américain, Donald Trump, pour le meurtre de Soleimani. «Nous devrions nommer le Président américain comme premier accusé. Il devrait être poursuivi et traduit en justice devant le monde », a déclaré le juge en chef iranien Ebrahim Raisi lors d’une réunion de responsables judiciaires, cité par l’agence Fars. « À notre avis, parce que le martyr Soleimani était un symbole de la lutte contre le terrorisme et du soutien aux opprimés, son assassinat viole toutes les lois », a ajouté Raisi.

Sputnik indique que la haute magistrature a appelé les juristes à «crier leur protestation» et a averti que, si l’Iran ne saisissait pas la justice pour la commission d’un «crime si horrible» contre son Général, «nous ne pourrons en suivre aucun autre.  » Le comité iranien des droits de l’homme et le ministère des Affaires étrangères devraient déposer une plainte officielle auprès d’organisations internationales sur les poursuites potentielles contre Trump à une date ultérieure, selon Raisi. Il a souligné aussi que l’Iran prévoyait de poursuivre l’affaire contre Trump, qu’elle se produise pendant son mandat ou après la fin de sa présidence.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus