Bénin: après l’échec de la sensibilisation, un concours contre la grossesse en milieu scolaire

En dépit de la multiplication des actions de sensibilisations, d’écoute et d’accompagnement des organisation non- gouvernementales, les  grossesses en milieu scolaire n’ont pas connu un véritable recul en République du Bénin. Face à ce phénomène qui semble avoir la peau dure, la nouvelle trouvaille pour faire prendre conscience aux victimes et auteurs est un concours national. 

Les statistiques en matière de grossesses en milieu scolaire sont alarmantes dans plusieurs départements du pays. Les multiples actions mises en œuvre par les organisations non-gouvernementales pour contrer le phénomène  semblent ne pas porter leur fruit. Face aux chiffres inquiétants, l’institut de développement social du Bénin (Ids) pilotera un concours national de plaidoirie pour la lutte contre les grossesses en milieu scolaire. En terme de statistiques par exemple, au cours de l’année 2019, le cadre de concertation de la Santé sexuelle et reproductive des adolescents et jeunes (SSRAJ) de la Donga, a enregistré de janvier à septembre, 358 cas de grossesses dont 132 en milieu scolaire. Les 09 élèves et apprenties enceintées sont âgées entre 10 à 14 ans, et les  235 élèves et apprenties enceintées ont entre  15 à 19 ans et 112 élèves et apprenties ont un âge compris entre 20 à 24 ans. Parmi ces cas révélés, les élèves ont été cités comme principaux auteurs respectivement à 39% et 7% en milieu scolaire et centres d’apprentissage. Tandis que les cultivateurs ont été indexés comme responsables de ces grossesses, respectivement à 12% et 42%, selon des informations rapportées par ce cadre de concertation.

 

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus