Bénin – Communales 2020 : « Les élections seront inclusives », Patrice Talon

A Washington, dans le cadre d’une visite de travail, le président de la République du Bénin a évoqué les élections communales et municipales prévues pour le 17 mai 2020 dans son pays. Dans une interview accordée à VOA Afrique, le chef de l’Etat béninois a donné l’assurance d’un processus électoral ouvert à toute la classe politique.

Le président Patrice Talon ne veut pas que les élections communales et municipales soient taxées d’exclusives, comme il a été le cas avec les législatives de 2019. Après la sortie du Porte-parole du Gouvernement qui a exprimé le vif souhait du président Patrice Talon de voir des élections ouvertes à tous les camps politiques en règle, le chef de l’Etat lui-même est revenu sur le sujet.

« Les élections auront lieu et elles seront inclusives. Il n’y a aucun texte qui interdit à qui que ce soit d’aller aux élections. Les conditions ont été assouplies. Théoriquement tout le monde devrait pourvoir participer aux élections, mais il faut en avoir la volonté. On ne peut pas obliger les gens à participer à une compétition s’ils n’en ont pas envie. Mais j’espère bien que l’ensemble de la classe politique sera de la compétition », Patrice Talon.

11 partis politiques déjà en règle

A l’heure où nous mettons sous presse, onze (11) partis politiques sont reconnus par les services du Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique. Il s’agit de l’Union Progressiste (UP) et le Bloc Républicain (BR), le Moele-Bénin de Jacques Ayadji, la FCDB de Soumanou Toléba, le PRD de Adrien Houngbédji, DUD de Valentin Houdé Aditi, UDBN de Claudine Prudencio, les FCBE de l’ancien président Boni Yayi, PFR de Gabriel Ajavon, PER de Nathanael Koty et le GSR de Guédou Misségbètogbé.

Ces partis juridiquement reconnus, conformément à la nouvelle charte des partis politiques, peuvent s’engager dans le processus électoral lancé depuis quelques jours. D’autres partis en attente du récépissé d’enregistrement pourraient également rejoindre la barque avant le dépôt des dossiers de candidature prévu du 02 au 11 mars 2020 à la Commission électorale nationale (Cena).

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus