Bénin – substances psychotropes et escroquerie: la Criet condamne 5 prévenus

Une audience s’est déroulée ce lundi 6 janvier 2020 à la cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) à Porto-Novo. Au terme de l’audience présidée par Cyriaque Dossa, les cinq prévenus ont été condamnés à des peines d’emprisonnement assorties d’amende à verser au trésor public.

Cinq individus sont impliqués dans des dossiers de détention, de cession et de distribution de substances psychotropes et d’escroquerie par usage de moyens de communication électronique connaissent désormais leur sort. Ils écopent des peines d’emprisonnement allant de 6 à 60 mois. Ils devront également payer une amende de 11,5 millions de nos francs. C’est le verdict issu de l’audience de la première chambre correctionnelle de la Criet ce lundi.

La cour a été présidée par son président Cyriaque Edouard Dossa, le ministère public représenté par le procureur spécial près la Criet, Gilbert Ulrich Togbonon, Adamou Moussa et  Guillaume Dossa Lally ont assisté le président dans ses missions.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus