Bénin-Tribunal de Djougou: la 1ère session criminelle de 2020 ouverte le 20 janvier

Le tribunal de première instance de deuxième classe de Djougou entame la première session de l’année 2020 le lundi 20 janvier prochain. Plusieurs dossiers sont inscrits au rôle à l’ouverture de ladite session. C’est à travers une conférence de presse tenue vendredi 17 janvier dernier que l’annonce a été faite par le procureur.

Au total, 13 dossiers sont inscrits au rôle de la première session criminelle de l’année 2020 au tribunal de première instance de deuxième classe de Djougou. La majorité de ces dossiers concerne des cas de viol sur mineurs. Selon le procureur de République, Lucien Maoulé Aballo, les 13 dossiers sont répartis ainsi qu’il suit:

  • 05 dossiers de viol sur mineur avec des infractions connexes (enlèvement de mineurs, séquestration, grossesse précoce et complicité d’avortement dans certains cas) ;
  • 03 dossiers de meurtres avec les infractions connexes (incendie volontaire, et coups et blessures volontaires) ;
  • 02 dossiers d’assassinat ;
  • 01 dossier de coup mortel ;
  • un dossier de pratique de charlatanisme;
  • un dossier de faux et usage de faux en écriture publique.

Une première dans le tribunal de Djougou

La session criminelle qui s’ouvre lundi au tribunal de première instance de deuxième classe de Djougou est la toute première dans l’histoire de cette juridiction. Vue le nombre de dossiers sur les cas de viol sur mineurs inscrits, on est tenté de croire que les populations de cette localité ne respectent pas les lois en vigueur et relatives aux crimes contre les personnes. De ce fait, il est de la responsabilité du tribunal de taper du poing sur la table pour arrêter ce phénomène qui ne cesse de prendre de l’ampleur dans les zones reculées du pays.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus