Bénin: vers la privatisation de la SONACOP?

Suite aux questions orales adressées au Gouvernement sur la gestion de la la Société Nationale de Commercialisation des Produits Pétroliers (SONACOP), la Ministre de l’Industrie et du Commerce était devant les députés ce jeudi 09 janvier pour apporter des réponses aux diverses préoccupations. Dans les échanges, la capacité de la Société à continuer à accomplir sa mission a été mise en cause. Pour plus d’efficacité, le Gouvernement pourrait être tenté de tendre la main au privé.

La situation difficile que traverse la SONACOP semble prendre de l’ampleur. Malgré les efforts que ne cesse de mener le Gouvernement pour relever la Société, elle n’est toujours pas encore au mieux de sa forme pour faire face efficacement au défis. Mise en quarantaine depuis plusieurs mois, la SONACOP a été réactivée en novembre 2019 suite à la flambée du prix de l’essence de contrebande. Une solution temporaire qui a encore montré les limites de cette Société d’Etat. Seulement quelques stations implantées dans la ville de Cotonou ont été ouvertes pour servir les usagers.

Il est donc clair que la Société est en difficulté, et depuis quelques années, les Sociétés d’Etat en difficultés avérées ont presque toutes connu le sort de la privatisation ou d’une gestion déléguée. La SONACOP risque aussi de connaître le même sort. D’ailleurs pour certains observateurs, c’est la seule solution pour redorer le blason de cette Société. Mieux, face  à la Ministre de l’Industrie et du Commerce, certains parlementaires ont fait savoir que l’Etat ne devrait pas s’occuper de la commercialisation du carburant; mais il doit jouer un rôle de superviseur et de régulateur.

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus