Côte d’Ivoire: le chanteur Molare réagit au décès du colonel Issiaka Ouattara

Telle une traînée de poudre, la nouvelle du décès de l’ex-chef rebelle Major Issiaka Ouattara dit Wattao s’est répandue sur la toile tôt dans la matinée de ce lundi 06 janvier 2020. Selon plusieurs sources médiatiques, cette figure de l’armée ivoirienne est décédée dans un hôpital aux Etats Unis à New York-City. Très touché par ce décès, le chanteur du coupé-décalé Molare a exprimé sa tristesse.

Grande figure de la rébellion ivoirienne, l’ex-chef rebelle Wattao évacué d’urgence aux Etats-Unis pour recevoir des soins n’a pas survécu à sa maladie. Souffrant d’une dingue doublée d’un diabète à l’étape terminale selon les médias locaux, le Major Issiaka Ouattara a rendu l’âme dans un hôpital à New York. Son décès n’a laissé indifférent le chanteur du coupé-décalé Molare. Très touché par la triste nouvelle, il a exprimé ses sentiments à travers son compte Instagram: « Plus qu’un grand frère pour moi, tu as été là dans toutes les périodes difficiles comme de joie. Je ne sais même pas quoi dire depuis », a écrit le chanteur sur Intagram.

Né en 1967 à Bouna, Issiaka Ouattara (alias Wattao) est un colonel ivoirien et ancien seigneur de guerre des Forces nouvelles ayant été un des acteurs majeurs de la crise politico-militaire en Côte d’Ivoire, de 2002 à 2011. Il est un proche de Guillaume Soro, ex-premier ministre de la Côte d’Ivoire actuellement en exil à Paris.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus