Daesh salue la mort du général iranien Qassem Soleimani

Le groupe État islamique (EI) a salué la mort du général iranien Qassem Soleimani, chef de la force d’élite Al Qods des gardiens de la révolution, rapporte BBC.

Le groupe Etat Islamique a sorti un communiqué dans lequel il se satisfait de la mort du Général Soleimani. Il a décrit la disparition du Général comme un acte d’intervention divine bénéficiant aux djihadistes. Cependant, il n’a fait aucune mention des États-Unis, qui ont mené la frappe meurtrière de drones contre Soleimani à Bagdad, le 3 janvier, indique BBC.

La décision du Président Donald Trump d’assassiner Soleimani a déclenché une chaîne de conséquences, l’une des premières concernait la guerre inachevée contre les djihadistes. Presque immédiatement, la coalition dirigée par les États-Unis combattant l’EI a suspendu ses opérations en Irak. Les États-Unis et leurs alliés ont annoncé que leur tâche principale était désormais de se défendre. D’un point de vue militaire, ils n’avaient probablement pas le choix.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus