En pleine crise, le successeur de Denis Muilenburg prend fonction à la tête de Boeing

David Calhoun a pris officiellement la tête du constructeur américain Boeing ce lundi 13 janvier. Il succède ainsi à Denis Muilenburg, désormais ex-dirigeant de l’avionneur.

La compagnie américaine Boeing a un nouveau patron depuis ce lundi. En pleine crise de confiance, David Calhoun a pris les rênes de l’avionneur qui a passé une année extrêmement compliquée en raison des crashs subis en 2019. Dès son entrée en fonction, le nouveau directeur a adressé un courrier aux salariés de l’entreprise. « Ensemble, nous allons renforcer notre approche de la sécurité (des avions), améliorer la transparence et reconstruire la confiance avec nos clients, nos régulateurs, nos sous-traitants et les voyageurs », déclare M. Calhoun avant d’insister sur le retour du 737 Max: « J’ai confiance en l’avenir de Boeing, y compris dans le 737 MAX ».

Promu le 23 décembre dernier pour succéder à Denis Muilenburg dont la gestion de la crise avait été qualifiée de catastrophique, Calhoun devra resserrer les rangs de ses collaborateurs et travailler au retour du Boeing 737 Max cloué au sol depuis le crash d’Éthiopian Airlines qui a fait 157 morts. A 62 ans, le nouveau directeur, financier de formation est un ancien cadre dirigeant de General Electric (GE) et de la société d’investissements Blackstone.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus