Fermeture des frontières Bénin – Nigeria : Aurélien Agbenonci dévoile les attentes du gouvernement

Les frontières nigérianes avec le Bénin et le Niger sont fermées depuis août 2019. Le ministre des affaires étrangère a évoqué cette mesure, prise par le Nigeria pour lutter contre la contrebande et sécuriser ses frontières, lors d’une conférence de presse, ce vendredi 31 janvier 2020.

Depuis plusieurs mois, l’économie béninoise souffre de la fermeture de la frontière avec le Nigeria. Lors d’une conférence de presse sur le point de la visite du président TALON à Washington, le ministre des affaires étrangères est revenu sur la fermeture des frontière. Selon Aurélien Agbenonci, cité par frisson Radio, le Bénin n’est pas en guère avec le Nigeria. “ Nous sommes toujours en dialogue. Nous estimons que nous avons fait ce qu’on nous a demandé. Le gouvernement du Benin attend des signes et ce signe ne saurait tarder. On ne peut pas vivre avec des frontières fermées “, a-t-il expliqué.

Pour rappel, le 20 août, les autorités nigérianes ont décidé de fermer les frontières terrestres et d’interdire toute importation ou exportation de marchandises par la route avec les pays voisins (Bénin, Niger, Tchad et Cameroun). Une mesure qui vise officiellement à lutter contre la contrebande, alors que les marchands frontaliers sont accusés d’acheminer au Nigeria des milliers de tonnes de riz par an et de s’y approvisionner en carburant, illégalement.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus