Frappes iraniennes sur les bases américaines: la Chine réagit

La diplomatie chinoise a réagi face aux tensions entre les Etats-Unis et l’Iran après que les Gardiens de la Révolution aient tiré une vingtaine de missiles balistiques contre deux bases militaires irakiennes abritant des forces de la coalition menée par les États-Unis. La Chine comme auparavant, appelle à la retenue.

Pour sa deuxième intervention depuis l’assassinat du général iranien Quassem Souleimani le vendredi 3 janvier 2020 en Irak dans une frappe américaine, la Chine a une nouvelle fois lancé un appel au calme à l’Iran et aux USA alors que les tensions deviennent de plus en plus inquiétantes.

« Il n’est dans l’intérêt d’aucune partie que la situation au Moyen-Orient s’aggrave encore », a averti devant la presse un porte-parole de la diplomatie chinoise, Geng Shuang.

L’Iran estime cependant ne pas vouloir la guerre et demande le départ des soldats américains de la région. Le bilan de l’attaque menée par l’armée iranienne ce mercredi contre deux bases militaires irakiennes abritant des forces de la coalition menée par les États-Unis s’élève à 80 morts selon la République Islamique tandis que l’Amérique parle d’un bilan qui « n’est pas lourd ». De toutes les façons, le risque de l’escale augmente.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus