La Turquie expulse un ressortissant américain vers les Etats Unis

La Turquie expulse vers les Etats Unis, un ressortissant américain et « combattant terroriste » vers son pays d’origine, indique mardi 7 janvier 2020 le ministère turc de l’Intérieur.

Selon l’agence de presse nigériane, qui a rapporté l’information, le ministère n’a pas fourni de détails supplémentaires sur le suspect, son crime présumé ou des détails sur l’endroit où il a été envoyé. Le 11 novembre 2019, la Turquie a commencé à renvoyer des combattants présumés de l’État islamique dans leur pays d’origine, le premier étant un ressortissant américain.

Alors que les expulsions se poursuivent, les autorités n’ont pas précisé si tous les suspects étaient liés au groupe extrémiste de l’État islamique, choisissant à la place d’utiliser le fourre-tout des «combattants terroristes étrangers», indique NAN. Selon l’agence de presse nationale Anadolu, le ministère de l’Intérieur a récemment déclaré que 150 «combattants terroristes étrangers» avaient été rapatriés depuis novembre. «Tout le monde retournera dans son propre pays. La Turquie n’est ni une prison à ciel ouvert ni un hôtel pour personne», a déclaré le porte-parole du ministère Ismail Catakli en décembre 2019.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus