» Le discours du Président Talon annonce sa candidature à sa propre réélection » Benoît Illassa

Le 27 décembre 2019, le président Patrice Talon s’est prononcé sur l’Etat de la nation devant la représentation nationale. Un discours qui ne semble pas satisfaire l’ancien ambassadeur du Bénin près l’OIF qui y décèle une annonce voilée du président Talon d’être candidat à sa propre réélection.  

Le chef de l’Etat béninois, le président Patrice Talon, conformément aux exigences de l’article 72 de la constitution du pays a prononcé le 27 décembre 2019 devant la représentation nationale un discours de près d’une heure d’horloge. Dans ledit discours, l’ancien Délégué Permanent du Bénin auprès de l’organisation internationale de la Francophonie, Benoît Illassa décèle des omissions et une volonté affichée du président de la République d’être candidat en 2021 à sa propre succession. Dans une publication sur son canal favori, l’ambassadeur Benoit Illassa a évoqué quelques faiblesses dans le discours  prononcé par le locataire de la Marina.

Pour lui, devant la représentation nationale, le président Patrice Talon aurait dû inviter les députés à aller dans leurs circonscriptions pour porter les aspirations gouvernementales, preuve s’il en fallait que la situation reste tendue dans le pays. Lui-même n’a jamais prononcé les mots comme paix, réconciliation nationale, ni encore moins le mot pardon; relève-t-il  tout en précisant que c’est un tel langage qui concourt à la cohésion nationale et à cette idée chère du vivre ensemble. Bénoit Illassa a également déploré le fait qu’aucun clin d’œil n’ait été fait à l’endroit de la jeunesse.  » On aurait pu rassurer cette couche juvénile et fragile sur le calendrier à venir des concours. Rien non plus sur l’accompagnement des jeunes porteurs de projets innovants à travers des banques d’investissements. Laisser la création des emplois à l’hypothétique lancement des grands travaux est assez hypothétique » a-t-il fait savoir. Mieux,  Benoît Illassa perçoit dans le discours du président Patrice Talon, une volonté de rempiler. « On aurait aimé entendre le Président de la République annoncer, devant la Représentation nationale, les mesures de grâce aux prisonniers politiques et de droit commun à l’orée de l’année 2020. Loin d’être un inventaire à la Prévert, le discours du Président Patrice Talon annonce sa candidature à sa propre réélection à la Présidence de la République pour un second mandat aux présidentielles de 2021 au Bénin.« a-t-il conclu.

3 commentaires
  1. Louise dit

    Talon se présente pour sa réélection en 2021 ! Et alors il y mieux ?

  2. Solange dit

    Son Excellence est né pour être président, il est en plein dans sa destinée. Il a bien sûr 2 bons mandats à faire à la tête de sa nation. N’en déplaise aux jaloux, aux faux combattants, nous maintenons le cap, nous le soutenons fermement. Vive le Bénin Révélé, à la gloire de Dieu le Père des nations.

  3. george dit

    Lui c’est un crève la dalle qui à toujours vécu au détriment de l’état béninois en se faisant nommé à des postes d’ambassadeur sans rien rapporter au peuple aujourd’hui qu’il est écarté il peint tout en noir en faisant la politique d’avant pensant embrouillé les béninois et béninoises pour des intérêts personnels disparus. n’écouter plus jamais ces individus qui ne pense qu’à leur intérêt personnel et ont plongé le bénin dans le sous développement et l’illettrisme pour tromper le peuple.
    seul le développement de notre pays pourra améliorer nos cadres de vie et nos conditions de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus