Meghan Markle et Harry: la reine Elizabeth II anéantie par leur démission

La décision de Meghan Markle et Harry de devenir indépendants a anéanti la reine Elizabeth II. Quand bien même compréhensive, la monarque s’est sentie « abandonnée » par son petit-fils.

Lundi 13 janvier 2020, la reine Elizabeth II validait le choix de Meghan Markle et Harry de ne plus être au premier plan dans la famille royale . Après son communiqué qui donne la liberté aux parents du royal baby Archie de vivre leur nouvelle vie entre le Royaume-Uni et le Canada, la reine s’est sentie « abandonnée ». Selon une source proche des têtes couronnées, relayée par Vanity Fair , pour n’avoir pas été consultée à l’avance, la reine s’est véritablement sentie mal et est toujours sous le choc. « C’est peut-être une question de génération, ou alors à cause de la façon dont elle a été élevée, mais le devoir est tout pour la reine », pense la reine Elizabeth II, 93 ans, qui est toujours très attachée à la monarchie.

Toutefois, la même source indique que Elizabeth II soutient cette décision prise par Meghan Markle et le prince Harry. « Ma famille et moi acceptons totalement la volonté de Meghan et Harry de créer une nouvelle vie en tant que jeune famille. Même si nous aurions préféré qu’ils restent à temps plein des membres de la famille royale, nous comprenons et respectons leur vœu de vivre une vie plus indépendante en tant que famille tout en restant des membres de ma famille », a-t-elle indiqué.  Visiblement, pour le bien-être de Meghan Markle, Harry et Archie, Elizabeth II, blessée et anéantie, a donné sa bénédiction aux Suxess.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus