Nigéria: 19 personnes tuées dans un raid des assaillants

Des hommes armés ont attaqué dans la nuit du jeudi à vendredi 3 janvier 2020 le village de Tawari, dans l’Etat de Kogi, à 100 kilomètres au sud de la capitale fédérale Abuja. Au total, 19 personnes ont péri dans cette nouvelle attaque.

Au Nigéria, les assaillants sont revenus à la charge en 2020. Auteurs de plusieurs attaques meurtrières l’année dernière, ces derniers ont pris pour cible le village de Tawari pour commettre leur première atrocité de la nouvelle année. Jusque là non identifiés, ses assaillants ont tués 19 personnes dans un raid mené dans la nuit du jeudi à vendredi 3 janvier 2020. Avant leur départ, ils ont mis le feu aux habitations, une école, une église et la résidence du chef traditionnel. Une enquête a été rouverte par la police pour s’imprégner davantage de cette situation dramatique.

« Cette tuerie était un acte de vengeance d’une communauté rivale, dans un contexte de tensions dans la région, mais aucune confirmation officielle n’a été donnée, et les raisons des violences restent floues », a déclaré à AFP, un agent des forces de sécurité locales.

L’insurrection de Boko Haram dans le nord-est du Nigeria et sa répression ont fait plus de 27 000 morts et plus de deux millions de déplacés en 10 ans. Au Niger, la région de Diffa qui compte 600 000 habitants, abrite plus de 300 000 réfugiés et déplacés en raison des attaques de Boko Haram, selon des ONG.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus