Ouganda : deux députés transforment le parlement en « Ring de boxe »

Le parlement ougandais s’est transformé en un ring de boxe après que deux députés se soient battus dans les locaux, ont rapporté les médias du pays.

Les parlementaires en sont venus aux mains après que l’un ait accusé l’autre d’avoir dit à ses électeurs de l’éliminer. Selon BBC News, Anthony Akol, qui représente le comté de Kilak North, a été cité par le Daily Monitor comme disant qu’il avait giflé Odonga Otto qui représente le comté d’Aruu en état de légitime défense. Le différend serait parti du fait que Akol aurait demandé des comptes à son pair Otto, sur le fait qu’il disait à ses électeurs de le rejeter.

Otto a ensuite admis qu’il faisait campagne pour le renvoi de M. Akol et l’a accusé de vendre des terres publiques, rapporte le Daily Monitor. A la suite à ces explications verbales, les choses ont déraillé et Akol aurait alors giflé Otto, puis une bagarre s’en est suivie, obligeant un autre député à les séparer, indique BBC. Odonga Otto a déclaré au Daily Monitor qu’il agissait en état de légitime défense. Selon certaines informations, M. Otto a été admis à l’hôpital de Nakasero dans la capitale, Kampala. Les deux législateurs appartiennent au parti d’opposition, Forum for Democratic Change.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus