Rapprochement Pretoria-Kigali : l’Afrique du sud nomme un nouvel ambassadeur au Rwanda

L’Afrique du sud a enfin nommé un nouvel ambassadeur au Rwanda après une période marquée par des relations tumultueuses avec Kigali. Par cette décision, Pretoria affiche son envie de renouer les liens avec le pays de Paul Kagame.

Les chefs des missions diplomatiques sud-africains du continent se sont réunis à Pretoria pour évoquer les principales missions de l’Afrique du sud à la tête de l’Union Africaine. A ce rendez-vous de haut niveau, l’ancien ministre du commerce sous l’administration Thabo Mbeki, Mandisi Mpahlwa, a été nommé nouvel ambassadeur de son pays à Kigali. Sa principale mission s’annonce difficile en raison des relations compliquées qu’ils entretiennent depuis 2018.

Annoncé dans un mois dans la capitale du pays arc-en-ciel pour prendre service, Mandisi Mpahlwa assure travailler pour le rapprochement entre Pretoria et Kigali. Les deux pays entretenaient des cordiales relations diplomatiques à l’arrivée au pouvoir de Cyril Ramaphosa. Selon RFI, celles-ci ont pris un coup d’arrêt fin 2018 lorsque la ministre des Affaires étrangères sud-africaine a révélé avoir rencontré le général Kayumba Nyamwasa, un dissident rwandais en exil dans le pays. Après une série d’échanges musclés, l’ambassadeur sud-africain George Twala a été rappelé.

Ramaphosa à la tête de l’UA!

Le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, succédera à l’égyptien Fattah Al-Sissi à la présidence de l’Union africaine pour un mandat d’un an. La décision de normalisation des relations avec le Rwanda est cruciale vue la montée en puissance de ce pays dans plusieurs domaines. Son leader charismatique, le président Paul Kagame fut lui aussi un ancien chef de l’organisation.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus