Rwanda: bientôt un centre pour la prévention des crimes économiques et financiers

Le Parlement rwandais a adopté une loi portant création du centre de renseignement financier (FIC) destiné à prévenir des crimes économiques et financiers.

Le Rwanda a mis en place une nouvelle loi dans le domaine des finances afin d’anticiper les activités du blanchiment d’argent. Cette loi porte sur la création d’un centre qui sera chargé de surveiller les transactions comptables des institutions financières jugées suspectes et d’accéder aux données et informations électroniques stockées dans les serveurs à des fins de renseignement financier.

« Cette institution rassemblera et diffusera les résultats de la surveillance des activités criminelles financières comme le blanchiment d’argent, le financement d’activités terroristes », a déclaré le président de la Commission parlementaire du budget, Omar Munyaneza après examen de ce projet de loi.

Le centre de renseignement financier (FIC) aura également le monopole de contrôler ou d’intercepter des communications, des documents authentiques et privés sur les transactions financières et peut fournir ou échanger des informations avec une autorité de renseignement financier d’un autre pays.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus