USA: Donald Trump réagit à l’assassinat du général iranien Qassem Soleimani

Le commandant militaire iranien Qassem Soleimani a été tué dans un raid américain à Badgad. Si les prémices d’une guerre se font de plus en plus visibles, une réaction de Donald Trump soulève de vives polémiques.

Le président américain a réagi officiellement à l’assassinat du chef de la force Al-Qods de l’armée iranienne. A travers un tweet, le locataire de la Maison Blanche n’a pas joué aux pompiers. Pour Trump, le commandant «aurait dû être éliminé il y a plusieurs années». « Le général Qassem Soleimani a tué ou gravement blessé des milliers d’Américains sur une longue période de temps et complotait pour en tuer beaucoup plus […] Il était directement et indirectement responsable de la mort de millions de personnes, notamment de nombreux manifestants tués en Iran », a-t-il indiqué. Au moment où les dirigeants mondiaux jouent à l’apaisement, le Républicain jette de l’huile sur le feu.

Peu avant sa réaction, les présidents Emmanuel Macron et Vladimir Poutine ont exprimé leurs inquiétudes face à la situation. «Il a été constaté que cette action peut sérieusement aggraver la situation dans la région» a écrit le Kremlin. Dans la nuit du 2 au 3 janvier, les forces américaines ont bombardé une position de l’aéroport de Bagdad causant la mort de Qassem Soleimani, figure de l’influence politico-militaire iranienne. A Téhéran, son décès est un acte de guerre selon le chef de la diplomatie Mohammad Djavad Zarif. Pour l’heure, personne ne sait jusqu’où les pays sont prêts à aller.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus