Venezuela: l’opposant Juan Guaido sollicite un second mandat à la tête du parlement

L’opposant vénézuélien Juan Guaido sollicite ce dimanche 5 janvier un second mandat à la tête de l’Assemblée nationale. Les députés sont appelés à le reconduire ou non au poste du dirigeant de l’institution de contre pouvoir.

L’opposant autoproclamé président par intérim du Venezuela joue gros sa reconduction comme président du parlement. De tradition, l’Assemblée nationale unicamérale élit son président chaque année. Porté au perchoir le 5 janvier 2019, il se proclame président par intérim et engage un bras de fer contre l’actuel chef d’Etat Nicolas Maduro qu’il considère comme illégitime le 23 janvier de la même année. Avec le soutien de l’adminstration Trump et d’une cinquantaine de pays à travers le monde, le jeune de 35 ans n’a pas pu relever son plus grand défis. Et en 2020, il sollicite à nouveau la confiance de ses pairs pour « dégager«  son challenger.

Ce vote très attendu par les alliés de l’opposant lui permettrait de continuer par faire usage du titre de président par intérim selon l’article 233 de la loi fondamentale de son pays. L’opposition ultra majoritaire avec plus de 100 députés sur 167 devrait remporter sans coup férir le scrutin. Mais les dissidences à l’interne pourrait faire balancer la donne. Juan Guiado a quant à lui réaffirmé son intime conviction d’être porté une nouvelle fois à ce poste car il n’aurait que besoin au moins de 84 voix.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus