Attaque de Boko Haram au Cameroun, des morts et des maisons détruites

Un village camerounais a été attaqué par des djihadistes de Boko Haram, mardi. Ils ont incendié plusieurs maisons et tué des civils.

Selon l’AFP, citant des sources sécuritaires, l’attaque de Boko Haram, mardi, contre un village du nord du Cameroun, a fait deux morts et plusieurs personnes sans abri. « Boko Haram a fait une incursion un peu avant 2 heures du matin dans le village de Mozogo », dans la province de l’Extrême-Nord, « tuant deux personnes », a expliqué un policier à l’AFP.
Le policier a ajouté qu’environ vingt maisons ont été détruites par incendie et des motos volées. L’AFP indique que les forces de sécurité ont accru leur présence sur les lieux et la sécurité a été renforcée. Cette attaque intervient à seulement quelques jours des élections législatives que les combattants séparatistes armés ont juré de perturber. Les séparatistes anglophones combattent les troupes gouvernementales dans l’ouest du Cameroun tandis que le nord du pays est attaqué par Boko Haram.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus