Bénin: Paul Hounkpè envisage un "balayage" au sein des FCBE

Le Secrétaire exécutif national (Sen) du parti Forces Cauris pour un Bénin Émergent (FCBE) a réagi à la nouvelle crise qui secoue le parti depuis quelques jours. Sur Urban fm de Parakou, Paul Hounkpè a fait savoir que si la cacophonie continue, qu’il serait obligé de prendre des décisions pour empêcher certains d’entraver le bon fonctionnement du parti.

Paul Hounkpè est décidé à aller au bout dans le bras de fer qui l’oppose à la plupart des membres du Bureau exécutif national, et même au président d’honneur des FCBE, Boni Yayi. Le Secrétaire exécutif national refuse de satisfaire les exigences de ses camarades avant la tenue des élections communales de 2020. A l’en croire, le congrès réclamé par les frondeurs ne peut être effectif qu’après les élections. Il est même prêt à écarter les membres qui semblent ne pas être dans la même logique que lui.
Il tient à faire participer le parti aux élections Communales du 17 mai 2020. Ainsi, Paul Hounkpè n’est pas prêt à tolérer pendant longtemps les agissements de certains de ses camarades. « Nous sommes décidés à vraiment faire le balayage si les gens ne veulent pas permettre que le parti survive, nous seront bien obligés d’arrêter certains. Nous en avons aujourd’hui la légitimité », a-t-il confié à Urban Fm.

Quid de sa supposée complicité avec le pouvoir en place?

Paul Hounkpè est aussi constamment accusé d’être de connivence avec le pouvoir en place pour faire tomber le parti FCBE. Face à cette accusation, le Secrétaire exécutif national s’insurge et se défend. Pour lui, c’est une intoxication montée de toutes pièces pour nuire à son image et le livrer à la vindicte populaire. « Quand les gens veulent vous détruire, il y a que ça qu’ils évoquent pour ébranler la population. Nous, on ne dépend pas du pouvoir », a-t-il clarifié.
A l’en croire, lui et son camp n’ont pas d’ordre à recevoir de quelqu’un. « Nous pensons que nous sommes suffisamment mûrs, pour conduire de façon appropriée une politique digne du nom, et capable d’offrir au peuple béninois une alternative », a ajouté Paul Hounkpè.
 

 

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus