Coronavirus : la Chine partage la technologie de traitement avec le Nigéria et d’autres pays

Les autorités de la Chine ont partagé, avec plusieurs pays africains, la technologie concernant la procédure de traitement des patients atteints de coronavirus, a rapporté le média nigérian Sahara Reporter.

L’information a été confirmée par l’ambassade de Chine au Nigéria ; l’empire du milieu, par une déclaration publiée lundi, a indiqué que «des documents officiels sur la prévention et le contrôle de la nouvelle pneumonie à coronavirus ont été fournis par la Commission nationale chinoise de la santé à son homologue au Nigeria et dans d’autres pays par la voie officielle ». Selon le même communiqué, «les documents comprennent la procédure de test en laboratoire, la mise à jour épidémique et l’évaluation des risques, le protocole de diagnostic et de traitement, la gestion des contacts étroits, la surveillance et les enquêtes épidémiologiques ».
Le Coronavirus, qui a eu sa source dans la ville centrale de Wuhan en Chine, a déjà fait des centaines de victimes en moins de deux mois. «Au 9 février, la Commission nationale de la santé avait reçu 40 171 rapports de cas confirmés et 908 décès sur le continent chinois et, au total, 3 281 patients avaient été guéris et sortis de l’hôpital », a indiqué la déclaration de la représentation chinoise au Nigéria qui ajoute : «Il reste encore 23 589 cas suspects. À ce jour, 187 518 sont actuellement sous observation médicale, qui ont été identifiés comme ayant eu des contacts étroits avec des patients infectés.» Notons que le nombre de morts a dépassé le cap des 1000 personnes cette semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus