Crise libyenne : "Nous avons plus que jamais besoin des États-Unis", l’Italie

La crise libyenne est au cœur de toutes les réunions dans le monde, ces dernières semaines. Aucune solution ne semble être trouvée pour la résoudre sans armes. Selon l’Italie, l’influence des Etats-Unis pourrait faire balancer la situation.

Le ministre italien des Affaires étrangères, Luigi Di Maio, a souligné, mercredi, la nécessité d’un message clair des États-Unis concernant la Libye, soulignant qu’il n’y a pas de solution militaire à la crise libyenne. « Nous avons plus que jamais besoin des États-Unis », a déclaré Di Maio à l’Associated Press.
« Tous les acteurs impliqués dans cette guerre par procuration devraient recevoir un message clair des États-Unis selon lequel toute intervention, y compris l’envoi d’armes en Libye, doit cesser en acceptant un cessez-le-feu permanent », a-t-il ajouté. La guerre en Libye est devenue une guerre par procuration entre d’autres puissances qui veulent asseoir leur toute puissance dans la région. D’un côté, la Turquie, la Jordanie et d’autres puissances soutenant le gouvernement de Tripoli le (GNA); et de l’autre côté, l’Egypte, la Russie et autres, en passent pour l’armée national libyenne (LNA).

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus