Guinée Conakry : les élections législatives reportées au 1er mars

Les élections législatives prévues au 16 février 2020 n’auront finalement pas lieu. Selon un décret présidentiel lu à la télévision nationale, le lundi 3 février, Alpha Condé a reporté le scrutin législatif au 1er mars prochain.

Le chef d’Etat guinéen, Alpha Condé, aura surpris plus d’un. Lundi 3 février, il a reporté, de deux semaines, les législatives initialement prévues au 16 février de cette année. Selon des observateurs, plusieurs raisons motivent ce report. Il s’agit par exemple du boycott de l’élection par des principaux partis de l’opposition, le retrait de sept commissaires membres de la Céni qui protestent contre la gestion non inclusive du processus électoral. Ce report intervient alors que les religieux ont demandé au front national de défense de la constitution, fer de lance de la contestation d’observer une trêve dans ses manifestations « villes mortes ».
Ils ont également appelé le président Condé à faire plus de concessions afin d’organiser un vote démocratique, inclusif et libre. D’autres observateurs voient, à travers ce report, une exigence des hommes religieux. Depuis environ quatre mois, des guinées descendent régulièrement dans les rues pour manifester contre un projet de reforme constitutionnelle qui ouvrirait la voix à un éventuel troisième mandat du président Alpha Condé. Ces mobilisations ont fait de nombreux morts dont un gendarme.

Alpha Condé en difficulté…!

Décidé à faire aboutir son projet, le président guinéen maintenait le suspens sur son éventuel troisième mandat proscrit par la constitution de 2010. Mais ce revirement spectaculaire dans l’organisation des législatives peut être interprété de diverses manières et représente même un argument de plus pour l’opposition qui a le vent en poupe. Reste à savoir ce qu’en feront Cellou Dalein Diallo et Cie qui multiplient les appels au boycott.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus