Libye : un navire turc bombardé par les forces du général Khalifa Haftar

Les forces de l’armée nationale libyenne (LNA) dirigées par le général khalifa Haftar, ont annoncé avoir détruit un navire turc qui transporterait des armes pour les forces rivales de Tripoli.

La LNA a déclaré que ses forces avaient détruit un navire turc, transportant des armes et des munitions amarrées dans le port de Tripoli, a rapporté l’agence de presse Sputnik citant un communiqué officiel sur Facebook. Les forces de Haftar indiquent qu’en livrant la cargaison d’armes, Ankara a violé l’embargo sur les armes imposé par les Nations Unies au pays. Pour le moment, il n’y a pas de commentaire officiel des autorités turques sur l’incident. Entre-temps, les navires du port ont été évacués après l’attaque, a rapporté Reuters, citant des responsables du port.
La nouvelle intervient juste un jour après que le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu ait déclaré que la LNA violait constamment le cessez-le-feu et que le maréchal Khalifa Haftar « doit être arrêté ». Sa déclaration a été faite à l’occasion du 9e anniversaire de la révolution libyenne qui a mis fin au règne de plusieurs décennies du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi en 2011, entraînant le pays dans la guerre civile.

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus