Attaque au Burkina Faso: le président Roch Kaboré décrète 48h de deuil national

Le président Roch Marc Kaboré a décrété 48 heures de deuil national suite aux attaques contre deux villages qui ont fait au moins 43 morts dans le nord du pays.

Selon un décret présidentiel, cité par Yeclo, le deuil national doit être observé sur toute l’étendue du territoire national en mémoire des victimes des attaques perpétrées par des individus armés non identifiés. Cette mesure implique que les drapeaux soient mis en berne sur tous les édifices publics et dans les représentations diplomatiques du Burkina Faso à l’étranger, durant cette période. Elle interdit de facto toutes manifestations à caractère récréatif et les réjouissances populaires.

Burkina Faso: au moins 43 morts dans l’attaque de deux villages près du Mali

Dimanche 8 mars, deux attaques ont été perpétrées dans les villages de Dinguila et Barga dans la région septentrionale du Burkina. Le bilan fait état de 43 morts et de nombreux blessés. De sources concordantes, les attaques seraient orchestrées par des groupes d’autodéfenses en représailles aux attentats des groupes armés.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus