Bénin – Coronavirus: Candide Azannai ne partage pas la non fermeture des écoles

A l’issue du conseil des ministres extraordinaires tenu par le gouvernement le mardi 17 mars 2020, l’exécutif a pris une série de mesures pour prévenir la propagation du Covid19. Mais une décision sur la non fermeture des écoles et universités ne semblent pas faire l’unanimité. Pour montrer la faiblesse de cette décision, Candide Azannaï publie une image qui présente la vue des conditions de cours à l’UAC.

Les écoles, universités et églises ne seront pas fermées au Bénin. C’est l’une des décisions issues du conseil des ministres extraordinaire du mardi 17 mars 2020. Une décision qui a suscité des réactions au sein de l’opinion, amenant le ministre de la santé à justifier le bien fondé de cette démarche. La réaction du ministre de la santé ne semble pas convaincre beaucoup de personnes. Pas en tout cas, l’ancien ministre Candide Azannaï, qui par une publication sur sa Page Facebook, montre du doigt le danger que nous courrons en laissant école et université ouvertes dans le contexte d’apprentissage qui est le nôtre.

A Lire aussi Bénin – Communales 2020: la réponse de Candide Azannaï à ses détracteurs

Dans sa publication, le président du Parti Restaurer l’Espoir présente une vue réelle des conditions de cours dans une des universités en République du Bénin. « Il ne s’agit pas d’un photo-montage.« , précise-t-il dans sa publication avant de se demander si un seul individu enseignant ou apprenant ou simple curieux était porteur du covid19 dans ces conditions et dans cette enceinte, ce qui pourrait survenir dans le pays.

Une vue réelle d’une condition de cours dans une université publique au Bénin

L’image contient peut-être : une personne ou plus et foule
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus