Bénin – Coronavirus: doit-on suspendre les communales? Geneviève Boko Nadjo répond

Avec la confirmation des premiers cas de Covid-19 et les mesures en cours pour faire face à cette pandémie, bon nombre de béninois s’interrogent sur la tenue effective des communales du 17 mai 2020. Interrogée sur la question, la vice-présidente de la Céna a donné son avis.

Reçue ce dimanche 29 mars 2020 dans l’émission 90 minutes pour convaincre, sur la chaîne nationale, Madame Geneviève Boko Nadjo s’est prononcée sur le processus électorale en cours pour le renouvellement des conseils communaux. Avec la pandémie du coronavirus qui frappe le monde sans épargner le Bénin, une suspension du processus en cours ne serait-elle pas indiquée? Sur la question, le numéro 2 de la commission électorale nationale autonome (Cena) donne son avis. Selon elle, il ne revient pas à l’institution, dont elle est membre, de prendre la décision de suspension de la procédure en cours.

A Lire aussi Bénin: la cena espère le fichier électoral pour le 27 avril prochain

Pour Geneviève Boko Nadjo, il est au-dessus du pouvoir de la commission électorale nationale autonome de prendre la décision de suspension du processus électorale. Cette prérogative, explique-t-elle, relève de la compétence du gouvernement. « Il ne revient pas à la Cena de surseoir à l’organisation des prochaines élections; seul le gouvernement à la capacité d’arrêter le processus.« , indique -t-elle, avant de donner l’assurance que toutes les dispositions sanitaires sont prises par l’institution pour réduire le risque de propagation du virus.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus