Bénin: décès du militaire victime d’une bavure policière à Zè

Le militaire grièvement blessé par balle par un policier dans la localité de Djigbé, dans l’arrondissement de Sèdjè-Dénou, n’a pas survécu. Il a rendu l’âme le samedi 7 mars en dépit de l’urgence des soins qui lui sont appliqués. 

Le militaire victime de la bavure policière commise vendredi dernier au cours d’une mission de patrouille à Djigbé dans l’arrondissement de Sèdjè-Dénou, commune de Zè, n’a pas survécu aux blessures. En dépit des soins urgents dont il a été soumis, il a finalement rendu l’âme au lendemain du drame, selon des informations de source médicale. Selon l’agence Bénin Presse, l’Etat-major aurait dépêché des éléments sur place pour s’enquérir des circonstances du drame pour des besoins de l’enquête.

A Lire aussi Bénin: un militaire grièvement blessé par balle par un policier à Zè

Pour rappel, au cours d’une patrouille à Djigbé dans l’arrondissement de Sèdjè-Dénou, commune de Zè, un policier a dégainé, en riposte à une détonation, son AKM et a tiré sur un militaire en poste au niveau d’une base de forestiers non loin de la localité de Djigbé. Grièvement atteint, le militaire a été transporté en urgence à Cotonou pour des soins appropriés. Mais malheureusement, il n’a pas survécu à cet incident.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus