Bénin: des objets occultes retrouvés à la Mairie d’Aplahoué

Les populations d’Aplahoué usent de tous les moyens pour empêcher l’élection d’un nouveau Maire. Alors que les conseillers communaux sont convoqués pour ce jeudi 12 mars 2020, ils sont venus voir des gris-gris dans l’enceinte de la Mairie, qui les empêchent littéralement d’accéder à la salle de réunion.

L’élection du nouveau maire d’Aplahoué devrait commencer depuis 15 heures; mais les conseillers communaux convoqués par le Préfet sont obligés de rester dehors. Selon ABP, « la façade et les deux entrées principales de la salle de réunion de la mairie sont minées d’objets occultes ».

Sur les lieux, on constate un fort détachement de la police républicaine. La délégation préfectorale qui devrait donner le top de l’opération est attendue. Il faut noter que les populations ont montré leur désaccord face à l’élection d’un nouveau Maire à quelques semaines des élections Communales. Mardi dernier, elles étaient descendues dans les rues pour protester.

Pour rappel…

L’élection d’un nouveau Maire pour mettre fin à la gestion par intérim à la tête de la Mairie d’Aplahoué est une décision de la Cour suprême, issue de l’étude du recours introduit par 11 conseillers communaux. La Cour, dans son arrêt du 06 février 2020, a demandé au Préfet du Couffo de procéder à la reprise de l’élection du Maire.

Depuis mars 2018, la Mairie est gérée par intérim. Cette situation est due à la suspension de l’ex-Maire Casimir Sossou. Il était accusé d’avoir commis de « lourdes fautes ». Toutes les tentatives pour procéder à son remplacement sont restées vaines jusqu’à la décision de la Cour suprême, sur la base de laquelle, le Préfet vient de convoquer une session extraordinaire pour mettre fin à cette situation.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus