Benjamin Griveaux: Alexandra de Taddeo balance sur ses vidéos intimes

Ce dimanche 1er mars 2020, Alexandra de Taddeo était l’invitée de 66 Minutes sur M6. Lors de l’entretien, la jeune femme est revenue sur les détails de sa relation avec Benjamin Griveaux et la diffusion des images pornographiques de ce dernier.

Dans 66 Minutes de ce dimanche, Alexandra de Taddeo a fait des confidences sur Benjamin Griveaux. «Mon premier contact a été mi-avril 2018. Depuis longtemps, je suivais Benjamin Griveaux sur les réseaux sociaux comme beaucoup d’autres hommes et femmes politiques ou ONG, organisations internationales, représentants de tout ordre… et il m’a ajoutée donc au milieu d’avril 2018 sur Facebook Messenger pour engager la conversation», a-t-elle expliqué. Pour elle, l’ancien candidat à la mairie de Paris l’a contactée alors qu’il était seul et que sa famille était absente. Après un premier contact amical et sympathique avec l’homme politique, ils ont fait leur première rencontre physique avant de démarrer l’aventure des SMS et échanges intimes.

Après un premier rendez-vous avec Benjamin Griveaux, qu’elle qualifie de « malfaisant et décevant », elle a dû annuler à quatre reprises les rendez-vous qu’ils s’étaient fixés. La raison: c’était la première fois «qu’un homme m’envoyait ce genre de vidéos» et puis, elle avait rencontré Piotr Pavlenski. Lors de l’entretien, elle avoue avoir pris la décision d’enregistrer les vidéos de Benjamin Griveaux car elle craignait que leur « relation » soit découverte et elle souhaitait pouvoir prouver que c’était Benjamin Griveaux qui la sollicitait. Mais, à l’en croire, elle n’a pas donné elle-même ces vidéos à Piotr Pavlenski mais l’avoir soutenu lorsqu’elle a appris qu’il s’était servi lui-même.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus