Coronavirus: « Il est venu de Chine », Donald Trump récidive

Le président américain, Donald Trump, a répondu à la Chine après la réaction de l’Empire du Milieu suite à l’usage du mot « virus chinois ». Dans un point de presse, le chef de la Maison Blanche s’est justifié.

Donald Trump reste droit dans ses bottes et ne voit en quoi l’usage de l’expression virus chinois est cicatrisant. Après l’indignation de Pékin, le 45è président des USA a enfoncé le clou. « (Le virus) est venu de la Chine. Je pense que c’est une formule très exacte« , a déclaré M. Trump. Sur les accusations portant sur l’introduction du virus en Chine que la Chine lui impute, il a préféré évoqué une « information erronée« . « La Chine diffusait des informations erronées selon lesquelles notre armée leur aurait transmis le virus. Plutôt que de se lancer dans une polémique, j’ai dit: je vais l’appeler en utilisant le pays d’où il vient« , a-t-il expliqué.

Coronavirus: la Chine « fortement indignée » après un tweet « raciste » de Donald Trump

Cette contre-attaque ne plaira certainement pas au régime communiste qui s’est dit fortement offensé après le tweet du dirigeant évoquant le « virus chinois« . La rivalité Pékin-Washington qui a nourrit la guerre commerciale s’est déportée sur la pandémie du coronavirus. La Chine qui est le foyer de l’épidémie s’est remise après trois mois de crise au moment où le mal a atteint l’Europe et les autres continents.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus