Coronavirus: l’Italie dépasse la barre des 4.000 morts, 627 morts en 24H

La pandémie de coronavirus a tué 627 personnes en 24 heures en Italie. La barre des 4.000 morts a été dépassée.

La pandémie de coronavirus a tué 627 personnes en Italie sur les dernières 24 heures, un nouveau record qui porte le bilan total au-delà des 4.000 morts dans la péninsule, pays le plus touché au monde, a annoncé la protection civile vendredi. C’est encore la région de Milan, la Lombardie, où les hôpitaux sont débordés, qui paye le plus lourd tribut, avec 381 décès supplémentaires (2.549 au total). Dans le pays, ce sont près de 6.000 cas supplémentaires qui ont été détectés, là encore un chiffre jamais atteint jusqu’à présent.

Depuis hier, le pays est devenu la nation comptant le plus de morts, passant devant la Chine. Le gouvernement italien envisage de renforcer les mesures de confinement adoptées dans le pays. Avec au moins 100.470 cas, dont 4.752 décès, l’Europe est le continent le plus touché par la pandémie, devant l’Asie (94.253 cas dont 3.417 décès). Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant désormais plus que les cas les plus graves.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus