Grèce: des gardes-côtes tirent en pleine mer sur des migrants à la dérive (Vidéo)

Depuis que la Turquie a ouvert vendredi ses frontières avec l’Europe, plusieurs milliers de migrants se sont rués vers la Grèce, porte d’entrée de l’Union européenne. Une vidéo, publiée sur les réseaux sociaux lundi 2 mars, montrant des gardes-côtes grecs attaquer l’embarcation de migrants, a suscité l’indignation un peu partout en Europe.

Depuis lundi, une vidéo circule sur les réseaux sociaux montrant des garde-côtes de la marine grecque en train d’essayer de faire chavirer puis couler un canot pneumatique embarquant des dizaines de migrants tentant de rejoindre l’Union européenne. Ce sont les autorités turques qui ont diffusé ce lundi ces images choquantes. Elles montrent les garde-côtes grecs qui tentent dans la matinée de couler un bateau pneumatique au large des côtes turques.

Sur ces vidéos, on y voit les bateaux grecs passer très rapidement au ras des embarcations de migrants afin de les faire chavirer. Sur d’autres images, les garde-côtes empêchent les passagers de monter à bord de leur bateau avec des perches. Certaines montrent aussi des tirs en direction des canots pneumatiques pour les faire fuir. Les impacts des balles dans l’eau qui forment des gerbes d’eau sont très nettement visibles sur les vidéos.

YouTube video

Des scènes qui ont fait réagir en Europe. C’est notammebnt le cas de Raphael Glucksmann le député européen français qui tweete : « La honte. Nous y sommes. Plus besoin des sous-traitants libyens pour couler les bateaux d’exilés, les gardes-côtes européens s’y essaient eux-mêmes. Prochaine étape : les avions de guerre contre les barques de la misère humaine ? »

https://twitter.com/rglucks1/status/1234506432684462081

Les gardes-côtes grecs n’ont pas donné de réaction officielle, mais ont diffusé une image montrant un bateau turc « escortant » le canot de réfugiés. Une riposte dans cette guerre d’images, à voir ci-dessous :

YouTube video

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus