Guinée Conakry: le double scrutin à nouveau reporté

Les législatives couplées avec le référendum constitutionnel n’auront pas lieu ce 15 mars en Guinée comme l’avait annoncé le président Alpha Condé. Et pour cause, le fichier électoral peine à être purifié.

Reportées à maintes reprises, les élections législatives couplées avec le référendum constitutionnel ne se tiendront pas ce 15 mars. Interpellé sur la question, le président de la commission électorale nationale indépendante (Céni), Amadou Salifou Kébé, n’est pas allé par quatre chemins. « Tout ce que je peux dire, c’est que les élections n’auront pas lieu dimanche », a-t-il déclaré à l’AFP. Pour lui, son institution est suspendue à la disponibilité du fichier électoral actuellement aux mains des experts de la Cédéao pour toilettage. De ce point, Amadou Salifou Kébé estime que la Céni n’a aucun intérêt à décider d’une nouvelle date.

A LIRE AUSSI: Guinée: Alpha Condé annonce le report des législatives et du référundum

Sous pression de la communauté internationale et des organisations sous-régionales, le chef de l’Etat guinéen, le professeur Alpha Condé, avait reporté le double scrutin pour deux semaines sans préciser de date. Il avait dès lors laissé le soin à l’institution en charge du processus électoral de fixer une nouvelle date. L’opposition et la société civile boycottent le vote estimant qu’il s’agit d’une manœuvre politique pour se maintenir au pouvoir après les deux mandats constitutionnels.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus