Les forces spéciales suédoises au Mali pour combattre les terroristes

La Suède a décidé lundi d’envoyer plusieurs soldats au Mali pour rejoindre les forces spéciales françaises qui combattent les militants liés à Al-Qaïda et à l’État islamique dans la région du Sahel en Afrique du Nord, rapporte Daily Maverick.

La coalition au pouvoir (sociaau-démocrate et verts) a déclaré que la Suède fournirait une force de réaction rapide pouvant aller jusqu’à 150 soldats et des hélicoptères dans le cadre des efforts internationaux visant à renforcer la sécurité au Mali et dans la région du Sahel. « Cela, à son tour, facilitera la réalisation des activités de développement au Mali qui sont nécessaires pour promouvoir un développement durable et pacifique dans le pays », a déclaré la ministre suédoise des Affaires étrangères, Ann Linde, dans un communiqué rapporté par le Daily Maverick. «Cette décision signifie également que nous pouvons contribuer à la lutte contre le terrorisme international et, en fin de compte, rendre la Suède plus sûre.»

Le Parlement doit approuver la décision du gouvernement. La Suède dispose d’un petit nombre de troupes au Mali depuis 2013 dans le cadre de la Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations Unies. La France, ancienne puissance coloniale, compte 5100 soldats au Mali et dans le Sahel au sens large, mais la sécurité s’est progressivement dégradée depuis son intervention en 2013 pour arrêter une avancée djihadiste vers la capitale malienne, Bamako.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus