Mozambique: plusieurs dizaines de migrants clandestins morts étouffés dans un conteneur

Plus de 60 migrants clandestins de nationalité éthiopienne ont été retrouvés morts mardi, vraisemblablement asphyxiés, dans un conteneur routier intercepté dans le nord-ouest du Mozambique, a-t-on appris de source officielle.

Découverte macabre dans la province de Tete au nord-ouest du Mozambique. Dans un conteneur routier, les agents de l’immigration mozambicaine ont découvert un total de 78 citoyens éthiopiens “dont 64 morts d’asphyxie”, a précisé à la presse, Mme Amelia Direito, une porte-parole des services de l’immigration.

Des images diffusées par la télévision locale, Miramar TV, montrent un enchevêtrement de corps sans vie empilés dans la remorque du camion. Les corps découverts, lors d’un contrôle opéré sur une route de la province de Tete, ont été acheminés à l’hôpital de Tete. “Le chauffeur devait recevoir 30.000 meticais (un peu moins de 500 euros) pour les transporter”, a-t-elle ajouté.

«64 personnes ont été retrouvées mortes. Seules 14 ont survécu », selon la même source, qui parle d’une morte par asphyxie ». Le Mozambique est considéré comme l’une des routes favorites des migrants clandestins, notamment venus d’Ethiopie, qui cherchent à rallier l’Afrique du Sud dans l’espoir d’y trouver un emploi.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus