Nigéria : le Coronavirus ravit la vedette à la fièvre Lassa qui fait des ravages

Alors que le Coronavirus crée une véritable panique dans le rang de la population au Nigéria, l’autre épidémie continue de faire rage dans le pays. Le virus de la fièvre de Lassa a maintenant été confirmé dans cinq autres gouvernements locaux de l’État d’Ondo.

La fièvre de Lassa n’a pas stoppée son évolution au Nigéria malgré les dispositions prises par les différents Etats du pays. Selon Premium Time, citant le centre d’État d’Ondo pour le contrôle des maladies, le virus continue de causer des morts dont le nombre est passé de 22 à la semaine 5 à 41 à la semaine 10. Les nouveaux gouvernements locaux où la maladie a été confirmée comprennent les régions du gouvernement local Ile Oluji/Okeigbo, Idanre, Ifedore, Akoko Nord-Est et Ondo Ouest du Nigéria.

La maladie avait déjà été signalée à Owo, Ose, Akure North, Akoko South West et Akure South. L’épidémiologiste d’État, Stephen Fagbemi, a déclaré à PREMIUM TIMES, samedi, un total de 41 personnes mortes de la maladie jusqu’à présent dans l’État, sur un total de 273 cas confirmés après 677 cas suspects. Fagbemi a également déploré le changement d’orientation de la fièvre de Lassa au Coronavirus, affirmant que ce dernier n’a encore tué personne dans le pays, tandis que la fièvre de Lassa y est toujours très fatale. Il a déclaré que l’analyse montrerait qu’il y avait encore beaucoup à faire pour lutter contre le virus de Lassa, encourageant une plus grande concentration sur l’éradication de la maladie.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus