Premier cas de coronavirus dans les institutions de l’Union Européenne à Bruxelles

Malgré les mesures sanitaires drastiques prises au sein des institutions de l’Union Européenne à Bruxelles, un fonctionnaire de l’Agence Européenne de Défense vient d’être contrôlé positif au coronavirus, de retour d’une mission en Italie.

Un fonctionnaire de l’Agence Européenne de Défense, une agence de l’Union européenne basée à Bruxelles, a été contrôlé positif au coronavirus, de retour d’une mission en Italie, a indiqué mercredi un porte-parole à l’AFP. « Nous avons eu confirmation de ce cas », a déclaré la porte-parole de la Commision Dana Spinant.

Stagiaires en quarantaine, réunions en vidéo, visiteurs évacués, le coronavirus a changé le quotidien des fonctionnaires des institutions de l’Union Européenne à Bruxelles. Auditions, séminaires, délégations : plus de 130 événements ont été annulés dans les trois semaines à venir. L’eurodéputé irlandais Mick Wallace (groupe de gauche unitaire européenne GUE/Gauche verte nordique) a demandé la suppression de la séance plénière à Strasbourg, qui doit s’ouvrir le lundi 9 mars. Nous devrions apprendre des Chinois qui contrôlent le virus en limitant les mouvements et en s’isolant », écrit-il dans un courrier adressé à David Sassoli.

L’épidémie de coronavirus se propage à travers le monde, touchant plus de 92.500 personnes, rapporte le South Chine Morning Post. Outre la Chine, la Corée du Sud présente toujours le plus grand nombre d’infectés (5.328), devançant respectivement l’Iran (2.336) et l’Italie (2.036).

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus