Tensions Syrie/Turquie: la Russie envoie un autre puissant navire de guerre en Syrie

La Russie a envoyé un cinquième navire en Syrie cette semaine dans un climat de tensions avec la Turquie, selon un rapport de BulgarianMilitary.com, citant Interfax, Lenta.ru et certaines sources locales.

Le grand navire de débarquement Caesar Kunikov avait déjà franchi le Bosphore et les Dardanelles et était entré en Méditerranée. Il est à noter qu’il s’est dirigé vers le port syrien de Tartous, où se trouve la base de logistique de la marine russe, rapporte BulgarianMilitary.com. Ce navire vient ainsi rejoindre deux frégates russes qui ont été envoyées dans la région de la Syrie, la semaine dernière, et aussi le grand navire de débarquement de la marine russe Novocherkassk qui a traversé le Bosphore et est entré en Méditerranée, le 2 mars dernier. Ce dernier développement intervient alors que les présidents Russe, Vladimir Poutine, et turc, Recep Tayyip Erdogan, se rencontrent pour discuter de la situation en Syrie.

Moscou a commencé à augmenter les approvisionnements maritimes et aériens de la Syrie, le 28 février, au lendemain de l’attaque par l’armée syrienne d’un convoi de soldats turcs dans la province d’Idlib. Il s’agit d’une attaque contre un convoi turc dans la région de Jebel al-Zawiya. Le bombardement a tué plus de 30 soldats turcs. Le lendemain, le journaliste turc Hakan Celik a déclaré qu’Ankara pourrait limiter ou bloquer complètement le détroit du Bosphore pour les navires de la marine russe au milieu de l’escalade du conflit dans la province syrienne d’Idlib.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus