Togo: un conseiller spécial de Kodjo Agbéyomé enlevé

Un conseiller de Kodjo Agbéyomé, président auto-proclamé du Togo, a été enlevé dans la nuit du 8 au 9 mars à son domicile à Zanguera (localité située à 35 Km environ sur l’axe Lomé-Kpalimé). C’est à travers une note que la coordination de la dynamique Mgr Kpodzro a rendu publique la nouvelle.

Cadre de la dynamique Mgr Kpodzro et conseiller du candidat malheureux à la présidentielle Kodjo Agbéyomé, Otto Koashie Apedo a été enlevé par des hommes en uniformes dans la nuit du dimanche au lundi. Selon le communiqué de la dynamique, la maison de Otto Koashie APEDO a été perquisitionnée sans mandat tandis qu’il était menotté par terre et violenté devant sa femme et ses enfants. « La baie vitrée du salon a été fracassée et tous les portables dans la maison ont été retirés de même que ses documents administratifs avant que M. Otto Koashie APEDO n’ait été conduit vers une destination inconnue », écrit-elle.

Togo : après la nomination de son PM, Agbéyomé Kodjo met en place sa présidence

Dans son communiqué, les Forces Démocratiques pour l’Alternance pacifique en 2020 condamne avec la plus grande rigueur cette « forfaiture de plus et violence d’Etat sur le Président démocratiquement élu, Dr Gabriel Agbeyome Messan Kodjo et ses collaborateurs, et en appelle à sa libération immédiate« . Arrivé deuxième au scrutin présidentiel de 22 février dernier, l’ancien premier ministre Kodjo Agbéyomé rejette les résultats proclamés par la cour constitutionnelle. Il s’est autoproclamé président élu et a nommé un premier ministre. Des signes qui font craindre une escalade entre pouvoir élu et celui autoproclamé dans ce petit pays de l’Afrique de l’ouest, dirigé depuis plus d’un demi-siècle par une même famille.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus