Après son offensive contre Boko Haram, Idris Déby annonce la riposte contre la covid-19

Le chef d’Etat tchadien, Idriss Déby Itno, après avoir vengé l’honneur de l’armée tchadienne, a annoncé un plan de riposte économique face à la pandémie de la covid-19.

30 mars 2020, le président tchadien, Idriss Déby, lançait l’opération tchadienne « Colère de Bohoma » visant à venger l’honneur de l’armée tchadienne une semaine après la défaite meurtrière encaissée par le Tchad sur la presqu’île de Bohoma. Après cette offensive victorieuse sur le groupe djihadiste, Boko Haram, Idriss Déby s’est focalisé sur la pandémie dite de COVID-19 qui continue de ravager le monde, avec des millions de personnes contaminées et des milliers de morts, sans distinction de race, de religion ni de lieu.

Ce mardi 14 avril, le président tchadien a annoncé, dans un message adressé à la nation, la prise en charge par l’Etat des factures d’électricité pour les usages domestiques de la tranche sociale pendant trois mois, y compris les abonnés en pré-paiement. Idriss Deby a également instruit son Gouvernement de réduire de 50%, la contribution au titre de la patente au profit de tous les assujettis et des contributions au titre de l’Impôt Général Libératoire (IGL) sur tout le territoire national pour l’année 2020.

La pandémie de covid-19 a débuté officiellement au Tchad le 19 mars 2020, lorsqu’un citoyen marocain, résidant à N’Djaména et de retour d’un voyage à Douala (Cameroun), est testé positif au SARS-CoV-2. Depuis la détection de ce premier cas, le Tchad a enregistré au total 23 cas d’infection au nouveau coronavirus, dont deux guérisons.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus