Bénin – Communales 2020: vers un faible taux de participation, selon Atayi-Guèdègbé

Le gouvernement maintient la tenue des élections communales du 17 mai 2020, en dépit de la situation sanitaire mondiale qui n’épargne pas le Bénin. Selon le spécialiste en questions électorales, Joel Atayi-Guèdègbé, le taux de participation ne dépassera pas les 40%.

Le Bénin se prépare pour les élections communales prochaines. Le chef de l’Etat avait convoqué le corps électoral pour le dimanche 17 mai 2020. Une date maintenue, suite à une concertation entre les présidents des institutions de la République. Reçu ce jeudi 16 avril 2020 dans l’émission « Actu Matin » de Canal3 Bénin, l’expert en questions électorales a des appréhensions sur le taux de participation à cette compétition électorale. Selon lui, il ne serait pas évident, vu le contexte actuel lié à la pandémie du coronavirus, que le taux de participation puisse dépasser 40%.

A lire aussi: Bénin; Lutte contre Covid-19: Valentin Agon toujours optimiste sur son produit « Apivirine »

Pour justifier cette position, l’expert en questions électorales donne un aperçu de comment les choses pourraient de dérouler au cours du jour de vote. Il faut d’abord, pour la Commission électorale nationale autonome (CENA), prévoir et disposer dans chaque bureau de vote et recruter un agent pour assister les populations à bien se laver les mains. S’il y a donc 15.000 bureaux de vote, il faut 15.000 dispositifs de lavage de mains. Un déploiement de logistique qui selon lui complique déjà le processus. L’autre difficulté relevée par Joel Atayi-Guèdègbé est la durée du vote. Avec les mesures de distanciation sociale, l’expert en gouvernance locale imagine la longueur de la file qui sera faite. On sera obligé de demander à certains électeurs de rester d’abord dehors, ce qui va générer d’autres attroupements. « La Cena a-t-elle les moyens de mobiliser des forces de l’ordre dans tous les centres de vote pour faire respecter la mesure de non attroupement? », s’est-il interroger. Par ailleurs, ceux qui craignent la contamination ne feront pas le déplacement, avertit-il. Toutes ces difficultés, mises en ensemble, feront que le taux de participation ne sera pas élevé, a-t-il fait savoir.

 

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus