Bénin – Covid19: Sèhouè et Guezin désormais dans le cordon sanitaire?

Après l’évaluation des mesures prises par le Gouvernement dans le cadre de la riposte à la pandémie du CORONAVIRUS (Covid-19), le cordon sanitaire établi pour compter du 30 mars 2020 est maintenu jusqu’au  lundi 27 avril 2020 à minuit et prolongé à deux autres communes. Mais du fait des voies de contournement empruntées par certains citoyens, Sèhouè et Guézin semblent désormais être inclus dans le cordon sanitaire. 

Depuis hier lundi 13 Avril 2020, il est devenu impossible de se faufiler aux travers du cordon sanitaire. Pour mieux sécuriser la zone et empêcher les contournements,  des éléments des forces de sécurités ont été déployés un peu partout même le long des berges du lac Ahémé. Selon l’Agence Bénin Presse dans une publication ce jour, le cordon  sanitaire instauré autour de plusieurs communes du sud-Bénin a été élargi  jusqu’à  hauteur de Guézin dans la commune de Comè et de Sèhouè dans la commune de Toffo pour mieux contenir la propagation du coronavirus. Selon cette source, des usagers rencontrés à l’extérieur du cordon sanitaire à Sèhouè, ont déclaré être bloqués dans leurs activités. Mais ceux qui sont à l’intérieur, notamment les commerçants, se réjouissent parce que désormais ayant accès aux marchés de Houègbo et de Cotonou. Mais puisque le gouvernement n’a pas annoncé officiellement l’extension du cordon à ces zones, on peut déduire qu’il s’agit des mesures collatérales pour empêcher ceux qui prennent par des détours pour entrer et sortir du cordon sans autorisation préfectorale.

A Lire aussi: « Avoir un cas de COVID-19 à côté ne signifie pas qu’on a été contaminé », Benjamin Hounkpatin

rappelons que selon le dernier communiqué du gouvernement, le cordon est élargi à de nouvelles localités et comprend désormais les communes suivantes: Cotonou, Abomey-Calavi, Allada, Ouidah, Tori-Bossito, Kpomassè, Toffo, Zè, Sô-Ava, Aguégués, Sèmè-Podji, Porto-Novo, Akpro-Missérété, Adjara, et Atchoukpa (commune d’Avrankou). Les autres mesures encore en vigueur se présentent comme suit:

–        port de masque obligatoire en tous lieux et par tous au sein du cordon sanitaire

–        interdiction d’entrée et de sortie de l’espace du cordon sanitaire sauf dérogation des préfets ;

–        interdiction de regroupement de plus de dix (10) personnes en tous lieux à l’exception des espaces marchands, avec obligation de respecter une distance d’un mètre (1) minimum entre personnes ;

–        interdiction de circulation des bus et minibus de transport en commun de personnes ;

–        interdiction aux taxis-motos de transporter plus d’une personne à la fois ;

–        fermeture des bars, discothèques, et autres lieux de réjouissance ;

–        obligation de respecter une distance d’un (1) mètre au minimum entre usagers de restaurants et maquis ;

–        obligation pour les employeurs, sur les lieux de travail, d’installer le dispositif de lavage des mains et de faire respecter la distance d’un (1) mètre minimum entre personnes ;

–        limitation du nombre de passagers à bord des taxis et embarcations à trois (03) au maximum ;

–        prescription aux usagers des espaces marchands (boutiques, magasins, supermarchés, marchés ordinaires et autres) d’observer la distance d’au moins un (1) mètre entre personnes.

Toutefois, sont autorisées :

–        les cérémonies d’inhumation dans la stricte intimité familiale et ne regroupant pas plus de dix (10) personnes, lesquelles doivent respecter la distance d’un (1) mètre minimum entre elles ;

–        la circulation des véhicules de transport de marchandises.

Par ailleurs à l’endroit des populations sur toute l’étendue du territoire national, il est demandé de réduire les déplacements au minimum nécessaire et de porter le masque de protection faciale en tous lieux. Le gouvernement en appelle au sens de responsabilité et de patriotisme de tous les citoyens et les invite au devoir civique de sensibilisation réciproque et collective, aux fins de la mutualisation des efforts pour contrer la propagation de la pandémie du covid-19.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus