Bénin: la Dud de Valentin Houdé perd un membre du bureau exécutif

Un membre fondateur et pas n’importe lequel fait défection au sein du parti Dynamique unitaire pour le développement et la démocratie. Sa lettre de démission a été déposée au président, Valentin Aditi Houdé.

Yves Nonvignon Gbaguidi, désormais ex-secrétaire national à la mobilisation sociale du parti Dynamique unitaire pour le développement et la démocratie, a quitté la barque Houdé pour une destination bien connue. Dans sa lettre de démission, il mentionne les raisons qui l’ont poussé à cette décision extrême malgré lui. Il ne partage pas les nouvelles orientations du parti que dirige l’ancien premier questeur de l’Assemblée nationale, septième législature.

En effet, le parti était créé pour être au centre. Il n’était ni de l’opposition ni de la mouvance présidentielle. Après les événements des législatives d’avril 2019, la formation politique a pris d’autres options. Il a viré dans une sorte d’opposition qui ne dit pas son nom. Mieux, ces derniers jours, des décisions formelles ont été prises au sommet.

Toute chose qui ne rencontre pas les convictions de Yves Nonvignon. « Je reste et demeure un militant qui soutient les action du président de la république, Patrice Talon« , a-t-il écrit courageusement au président de son parti. C’est clair que Houdé ne partage pas la vision, voire la méthode Talon. Il faut dire que c’est un coup dur pour la Dud vu le parcours et le nombre de militants mobilisés derrière Yves Gbaguidi. Certainement que d’autres militants vont suivre le mouvement si tant est qu’ils ne sont pas prêts à militer dans l’opposition politique.

 

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus