Bénin: les élèves auteurs de vidéos érotiques mis à l’abri

Quatre élèves, auteurs de vidéos pornographiques qui font depuis quelques jours le tour des réseaux sociaux, sont désormais dans les mailles de la justice. Il ont été interpellés par les éléments de la police républicaine et gardés à vue pour la suite de la procédure.

Nos Lycées et collèges, réputés être des nids d’éducation et d’apprentissage, hébergent de plus en plus des enfants, dont l’éducation a totalement échappé à leurs géniteurs. Actes de vandalisme, de gangstérisme, de déviances sexuelles, deviennent le lot des scènes dramatiques qui s’enregistrent de plus en plus, au sein de nos établissements scolaires. Le dernier cas en date est celui des élèves de certains établissement bien connus de Cotonou, qui ont tourné, comme des acteurs hollywoodiens, des séquences de vidéos érotiques, qui font le tour des réseaux sociaux.

A Lire aussi: Bénin: 08 élèves du lycée Matthieu Bouké exclus pour plusieurs raisons

Pour décourager cette déviance juvénile, le procureur de la république près le tribunal de première instance de Cotonou s’est auto-saisi du dossier. Aux dernières nouvelles, les quatre élèves auteurs de ces vidéos ont été interpellés et gardés à vue. Ils seront présentés les jours à venir au procureur de la république pour la suite de la procédure à leur encontre.

Le cas du Lycée Bouké de Parakou

Loin d’être un fait isolé, ces actes de déviance dans les centres d’éducation deviennent préoccupants et doivent amener les parents à leurs responsabilités. En effet, au cours d’un conseil de discipline convoqué le jeudi 26 mars 2020 par le proviseur du lycée Mathieu Bouké de Parakou, huit élèves dudit établissement ont été exclus en présence de leurs parents, impuissants devant les faits reprochés à leurs enfants.

Selon l’explication donnée par le proviseur Boni Yarou Allassane, certains élèves, filles comme garçons, se sont constitués en un réseau dénommé « CITY GANG« . Ils sont pour la plupart des élèves de 6è en 4è. Ce réseau s’est spécialisé en gangstérisme, vol, viol; et sème la terreur au sein du lycée. A en croire le témoignage du proviseur, le groupe opère en bande organisée, vous provoque, vous tend un guet-apens et s’occupe de votre sort.

C’est ainsi qu’un scout a été sauvagement tabassé par le groupe avec des lanières en fils électriques, pour avoir aidé le surveillant général à corriger un des leurs, qui faisait preuve d’indiscipline. Le jeune scout pris au piège n’a eu la vie sauve que grâce à l’intervention des militaires qui faisaient du footing et qui par un hasard ont pris par ce lieu.

Selon la même source, un élève du réseau en classe de 6è a enceinté une fille de la classe de 4ème. Dépassé par le cas de ces apprenants, le proviseur a convoqué un conseil de discipline à l’issue duquel il a été décidé purement et simplement de leur exclusion.

La responsabilité des parents est entière

Il est vrai que nous sommes dans une société qui brille de plus en plus par le contre-exemple et les contre-valeurs. Une société où le vice est exalté et la vertu, rejetée. Une société dans laquelle la confusion entre le bien et le mal est entière. Dans une société où il n’y a plus de repère, seul les parents doivent rester les guides de leurs progénitures. Dans un pays comme le Bénin qui peine à se développer du fait des aînés qui ont fait pacte avec toutes les compromissions, l’espoir doit être la génération future. Si nous abandonnons cette génération à toutes formes de déviance, nous contribuerons à créer une société où il serait mal aisé de vivre.

Si nous voulons préserver une société où vivre dans la quiétude reste possible, nous devons renouer avec les valeurs; d’abord au sein des famille, mais aussi dans nos centres d’éducation, par  l’apprentissage de la morale. Nous avons la responsabilité collective de ne pas faire, de la société dans laquelle nous vivons, un nid d’insécurité, en démissionnant à tous les niveaux. A cet effet, la promptitude du procureur est à saluer et l’exemplarité de la sanction qui sera appliquée à ces élèves servira certainement de leçons aux autres qui seront tentés par les mêmes déviances.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus